Voyager seule au Kerala | KST Tours Inde

05/01/2015

Voyager seule au Kerala

Bonjour,

Tout d'abord, meilleurs vœux pour cette année 2015, qu'elle soit riche en découvertes et bonheur !

Je tiens également à vous remercier pour votre accueil, votre gentillesse et votre attention à mon arrivée, alors que j'étais malade dans les transports (heureusement, le retour s'est bien passé !)

En fait, le voyage a commencé avant de partir, avec toute la préparation que cela impose.
Vos conseils, vos informations pratiques m'ont guidés tout au long de ce voyage, que ce soit pour le visa, assurances, compagnies aériennes ou bien pour la vie quotidienne en Inde.
A travers cette documentation, nous ressentons votre enthousiasme et votre vécu : Ne changez rien !

Mon appréhension première en venant en Inde était mon statut de femme seule.
Il est vrai qu'à Thrissur, je me suis posée d'autant plus de questions : sans compter la promenade du soir, très  peu de femmes étaient sur le marché le lendemain ! J'avais peur de ne pas me sentir libre de mes mouvements, et de ne pas pouvoir sortir le soir seule.

Cette appréhension s'est vite dissipée devant la gentillesse des gens ! A aucun moment, je me suis sentie en insécurité.
Je tiens à dire que c'est à Thrissur que j'ai bu le meilleur thé !

L'autre appréhension était la barrière de la langue : quelques cours d'anglais avant de partir étaient nécessaires.

Les chauffeurs sont d'une aide précieuse pendant notre voyage.

Joy (1er chauffeur mais je ne sais pas si j'orthographie bien) ne parlait pas français. Il a quand même bien cerner ce que j'attendais de ce voyage et malgré la barrière de la langue, nous avons eu un bel échange. Je regrette de ne pas avoir donné davantage de pourboire; c'était le début du voyage, et je ne maîtrisais pas encore la justesse des pourboires.

Jinesh a un 1er niveau de français; j'avoue, cela aide dans les traductions.
Nous avons eu nos moments de fous-rires et de bonne collaboration.

Une des activités phare pour moi était le programme d’interaction avec l'éléphant à Thekkady.
J'avoue ma déception quant à ce moment (unique déception, je vous rassure!!)
En effet, l'activité décrite ne correspondait pas à ce que j'ai vécu.
Nous étions à 5mn du homestay, la balade n'était pas dans une plantation et on se suivait à la queue leu leu.
Le moment privilégié avec l'éléphant était soumis aux flashs des touristes, l'éléphant lui- même avait appris les poses pour les photos !
J'étais mal à l'aise. Jinesh m'a vu revenir moins d'une heure après : "déjà ?"

Les autres activités quant à elles correspondait bien à ce que vous aviez décrit.
La balade dans les plantations de thé à Munnar était splendide ! Et je vous remercie d'avoir groupé cette balade avec Perrine et Béatrice qui étaient 2 de vos clientes également, dont une qui parlait anglais !
Les activités étaient variées : visite du temple de Maduraï, démonstration des arts du Kérala (kalaripayattu, kathakali...), visite de l'exploitation agricole, marchés,  promenades dans la nature, dans les villes ... toutes ces activités étaient riches en découvertes mais également en rencontres.
J'ai apprécié également la fabrique artisanale des apparats de l'éléphant a Thrissur lors du pooram, même si je pouvais paraître non réceptive car encore barbouillée par le voyage. J'en ai d'ailleurs ramené un à mon neveu de 7 ans qui l'a accroché au-dessus de son lit !

Votre itinéraire n'est pas figé et  laisse la place à nos propres découvertes, à nos envies et à apprécier le moment.

Découverte : le restaurant ****** à Thekkady.
Vous arrivez vers 18H30 et préparez le repas avec notre hôte et d'autres personnes (nous étions 5) : chapati, pulao, chiken masala ...
Après avoir coupé oignons, râpé noix de coco, travaillé la pâte ... nous mangeons ce que nous avons préparé tous ensemble.
Cet homme est passionné ! et sa famille accueillante (mais c'est un pléonasme car les indiens sont vraiment accueillants !)
Excellente adresse et beau moment de partage !

voyager seule en Inde du sud


Le cinéma a Thrissur est aussi un grand moment ! (je suis finalement restée 3H, les indiens s'inquiétant à l'entracte de mon niveau de compréhension !)

Les hôtels étaient très bien et correspondaient tout à fait à leurs catégories.

Changement pour celui de Fort Kochi l'******.
En fait, un immeuble ou hôtel se construit juste à côté. Ma chambre donnait sur cette construction et j'était alors obligée de tenir constamment les rideaux fermés car les travailleurs me voyaient et la nuit, des personnes restaient (3m nous séparaient).
C'est dommage, car cet hôtel est idéalement situé et le personnel accueillant.
Préférer les chambres donnant de l'autre côté car l'****** est le dernier hôtel du chemin.

Bien-sûr, le ******* a Kumarakom est l'endroit rêvé pour se reposer et partir flâner le long des canaux, s'arrêter (ou plutôt se faire arrêter) pour discuter avec les gens qui n'hésite pas à vous inviter à prendre un café ou un thé; je me suis laissée porter au gré de ces rencontres et de la nature.
Cet hôtel, à ma grande surprise, propose également des massages ayurvédiques qui se révèlent aux mêmes tarifs que celui que j'ai fait à Thekkady.

La palme revient à ****** et à l'accueil de ******, la maîtresse de maison, qui est aux petits soins pour nous.
Les meilleurs petits-déjeuners de mon séjour en Inde ! (et copieux, il faut sauter le repas de midi)
J'ai aimé rester 3 nuits dans la même ville car les choses sont vécues différemment : je voyais les mêmes commerçants (donc un autre rapport après le traditionnel accroche-touriste de la 1ère rencontre), j'ai revu le guide du jardin des épices (qui m'a d'ailleurs ramené en moto), et la famille m'a invité à manger le dernier soir.

C'était un beau voyage ...
L'inde de nouveau ? Je dis oui, dans quelques années.
Si vous connaissez des français qui se sont installés en Amérique du Sud et qui ont ouvert une agence de voyage? ....
Je vous remercie de m'avoir guidé et accompagné et n'hésiterai pas à recommander votre agence.

Nadège B.
Monteleger - France

Réf booking 2014-1108001

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire